fbpx

Pas à pas : comment faire du compost domestique

cómo-hacer-compost-casero-portada

Chez Greenuso, nous sommes impatients de vous expliquer comment faire votre propre compost domestique pour fertiliser le sol de manière écologique, naturelle et organique. Vos cultures auront ainsi l’air encore plus saines.

Si vous ne voulez pas manquer de détails, continuez à lire !

Compost fait maison : savez-vous ce que c’est ?

Le compost est un engrais organique 100% naturel, riche en nutriments, minéraux et microorganismes, que vous pouvez utiliser comme terreau pour fertiliser les plantes de votre jardin, verger ou pépinière.

Le compost organique domestique est issu de la décomposition contrôlée de matières biodégradables que vous pouvez produire quotidiennement à la maison. Il s’agit notamment de l’herbe, des feuilles séchées, des restes de fruits et de légumes crus, des coquilles d’œufs, etc.

Certaines recherches ont révélé qu’environ 40 % des déchets ménagers sont des matières organiques. Par conséquent, si vous évitez de tout jeter, vous pouvez faire du compost domestique et réduire la pollution de l’eau et du sol.

À quoi sert le compostage domestique ?

En bref, le compost organique domestique sert à augmenter les propriétés nutritionnelles du sol. Cela est possible parce qu’il fournit des macronutriments tels que l’azote, le potassium et le phosphore.

Le compost donne de la vie au sol et, pour des raisons évidentes, fournit tous les éléments nutritifs nécessaires à la croissance des plantes. En fait, contrairement au fumier, le compost ne dégage pas d’odeurs nauséabondes.

Avec un compostage, vous pouvez trouver un sens utile aux déchets de votre jardin ou de votre cuisine. Elle devient ainsi une alternative efficace pour réduire le niveau des déchets et lutter contre la pollution mondiale.

Types de compost organique

Ensuite, nous vous expliquerons les différentes façons de fabriquer du compost organique à la maison. Soyez attentifs, car ce sera l’occasion pour vous de découvrir ce qui vous convient le mieux en matière de compostage :

Compostage organique de base

C’est le compost domestique le plus facile à faire, il n’est donc pas nécessaire d’être un spécialiste pour le faire correctement. Il vous suffira d’empiler plusieurs couches de matière organique dans un conteneur ou même à l’extérieur.

Compost en tas ou en conteneur

C’est tout aussi facile ! Pour le fabriquer, il faut empiler plusieurs couches de matière organique dans un récipient suffisamment grand. Quelques mois plus tard, si vous garantissez des conditions d’humidité optimales, vous aurez votre compost domestique organique.

Compostage en plein air

Ce compostage peut facilement être réalisé en créant une montagne de matière organique dans le sol. Il suffit d’alterner entre les couches de matériaux secs et humides pour accélérer l’ensemble du processus. En outre, vous devrez le retourner périodiquement.

Compostage avec du marc de café

Vous pouvez également faire du compost avec le marc de café de manière très simple. En effet, le marc de café se décompose rapidement et fournit de nombreux composants nutritionnels.

AVI-Compostage

Pour ce type de compostage, vous devriez utiliser des oiseaux comme des poulets, car ils accélèrent tout le processus de compostage organique et donnent également des œufs. Mais il faudra les nourrir très bien.

cómo-hacer-compost-casero-cuerpo

Comment faire du compost maison pas à pas

Il existe de nombreuses recettes pour faire du compost à la maison, mais nous avons fini par en choisir une que vous pouvez réaliser facilement et plus rapidement que vous ne le pensiez.

1. Préparer le compost

Il est essentiel de disposer d’un bac à compost bien conditionné si l’on veut que le mélange soit réussi. Nous vous expliquerons mieux comment créer votre bac de compostage domestique en suivant des étapes simples :

  1. Pour le construire, vous pouvez recycler presque tous les conteneurs, boîtes en bois ou même votre vieille grande jardinière.
  2. Si vous décidez d’utiliser un pot ou une boîte en plastique, faites quelques petits trous dans la base.
  3. Veillez à ce que le récipient utilisé ne soit pas en contact direct avec le sol.
  4. Une fois que votre boîte est prête, la première couche à ajouter doit être de la terre.
  5. La deuxième couche doit être faite de matériaux secs tels que de la paille, des restes de branches, des feuilles séchées ou de la sciure.

2. Ajouter les déchets organiques

Les premières couches du compost doivent être sèches, car elles empêchent le fond de votre compost de pourrir et d’endommager le mélange. Une fois cette première étape terminée, il faut ajouter les autres matières organiques :

  1. Maintenant que vous avez plus de liberté pour ajouter d’autres produits biologiques, commencez par les épluchures de légumes et de fruits, le marc de café, les coquilles d’œufs, etc.
  2. Ajouter différents produits ou déchets organiques en couches.
  3. Essayez de vous intercaler entre les couches humides et sèches si vous voulez atteindre cet équilibre optimal dont votre compost domestique a besoin pour être de haute qualité.

3. Arroser le compost

Le taux d’humidité du compost domestique doit être maintenu à environ 40-60%. Pour accomplir cette tâche consciencieusement, regardez ce que vous avez à faire :

  1. Arrosez-le fréquemment avec un peu d’eau mais sans arroser le récipient.
  2. Assurez-vous que l’humidité pénètre dans toutes les couches que vous avez ajoutées à votre bac à compost.
  3. Évitez de trop arroser car la décomposition des déchets organiques génère beaucoup de liquide.
  4. Assurez-vous que votre bac à compost a un moyen de recueillir les liquides excédentaires. Vous pouvez le faire en mélangeant des matériaux secs tels que des feuilles sèches, de l’herbe sèche, de la sciure ou en coupant du papier journal.
  5. Gardez votre compost couvert pour éviter qu’il ne se dessèche.

Enfin, si vous envisagez de faire du compost domestique à partir de déchets de cuisine et rien d’autre, il ne sera pas nécessaire de l’arroser souvent, car ces matières organiques ont tendance à être très humides.

Maintenant que vous savez comment faire votre propre compost domestique, vous êtes prêt à commencer à cultiver les cultures biologiques que vous avez chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *