fbpx

En savoir plus sur les aliments riches en fer

Conoce cuĂĄles son los alimentos ricos en hierro

Les aliments riches en fer sont nĂ©cessaires Ă  l’alimentation de tout ĂȘtre humain qui recherche une alimentation Ă©quilibrĂ©e et saine.

Ces types d’aliments aident Ă  produire certaines protĂ©ines nĂ©cessaires Ă  l’organisme pour ĂȘtre en bonne santĂ©.

Si vous avez consultĂ© votre mĂ©decin de famille et qu’il vous a indiquĂ© que vous deviez augmenter votre consommation de fer, vous ĂȘtes au bon endroit.

Restez avec nous et dĂ©couvrez les avantages de la consommation d’aliments riches en fer et les quantitĂ©s de fer nĂ©cessaires.

Qu’est-ce que le fer ?

¿Qué es el hierro?

Le fer est un minéral important pour le corps humain, chargé de stimuler les fonctions vitales de notre santé.

Il est responsable de la production de protĂ©ines telles que la myoglobine et l’hĂ©moglobine. L’hĂ©moglobine est situĂ©e dans les globules rouges et la myoglobine dans les muscles, ce qui permet de dĂ©placer et de conserver l’oxygĂšne dans tout l’organisme.

De plus, le fer est responsable de l’aide apportĂ©e Ă  certaines glandes pour la production d’hormones et de tissus conjonctifs.

Ce minĂ©ral en quantitĂ© insuffisante ou en excĂšs provoque des maladies dans l’organisme, qui peuvent ĂȘtre traitĂ©es par un mĂ©decin et une alimentation Ă©quilibrĂ©e.

Des aliments riches en fer, idéaux pour le régime alimentaire

Alimentos ricos en hierro ideales para la dieta

Les aliments riches en fer sont divisés en deux types, ceux contenant du fer hémique et ceux ne contenant pas de fer hémique.

Examinons les caractĂ©ristiques de chaque type d’aliments riches en fer :

Aliments riches en fer héminique

Le fer hĂ©mique est prĂ©sent dans les aliments d’origine animale.

Il est prĂ©sent dans la viande rouge, la volaille, les Ɠufs, certaines espĂšces de poissons, les fruits de mer et les crustacĂ©s.

Les mollusques, les poissons et les crustacés contiennent environ 4,8 à 7 milligrammes de fer par 100 grammes.

La viande et la volaille fournissent 2,5 milligrammes de fer par 100 grammes de viande consommée.

Le jaune d’Ɠuf fournit Ă  l’organisme 2,7 milligrammes de fer pour 100 grammes ingĂ©rĂ©s.

Le foie et le boudin noir sont les aliments d’origine animale les plus riches en fer. Ils contribuent à plus de 10 milligrammes par 100 grammes.

Aliments contenant du fer non hémique

Les légumes contiennent du fer non-hémique. La quantité de fer dans les légumes est plus élevée que dans les aliments pour animaux.

Cependant, il faut beaucoup plus de temps Ă  l’organisme pour absorber complĂštement le fer des lĂ©gumes.

Dans le groupe des légumineuses, les pois chiches fournissent 6,7 milligrammes de fer par 100 grammes et les lentilles 7,1 milligrammes de fer par 100 grammes.

La bette Ă  carde fournit 1,8 milligramme de fer par 100 grammes et les Ă©pinards 2,7 milligrammes par 100 grammes.

Parmi les cĂ©rĂ©ales, on trouve le blĂ©, qui fournit 3,5 milligrammes par 100 grammes, l’amarante, qui fournit 7,6 milligrammes par 100 grammes, et l’avoine, qui fournit 4,7 milligrammes par 100 grammes.

Les noix sont également des aliments qui fournissent de grandes quantités de fer

Le tofu fournit 5,4 milligrammes de fer par 100 grammes, et le tofu fournit 5,2 milligrammes de fer par 100 grammes.

Les graines de tournesol et le chia apportent au corps 7,6 milligrammes de fer par 100 grammes.

Le sésame, la pistache, les noix, les cacahuÚtes et les noisettes apportent 14,6 milligrammes de fer pour 100 grammes consommés.

Quantités de fer recommandées par jour

Cantidades de hierro recomendadas al dĂ­a

Les quantitĂ©s d’aliments riches en fer que les gens peuvent consommer quotidiennement dĂ©pendent de leur Ăąge et de leur sexe.

En outre, il est important de prendre en compte la condition des personnes. Par exemple, les femmes enceintes ne consomment pas la mĂȘme quantitĂ© de fer qu’une femme en mĂ©nopause ou ayant ses rĂšgles.

Enfants

  • 0 Ă  6 mois : 0,27 milligramme
  • 7 Ă  12 mois : 11 milligrammes
  • 1 Ă  3 ans : 7 milligrammes
  • 4 Ă  8 ans : 10 milligrammes
  • 9 Ă  13 ans : 8 milligrammes

Femmes

  • 14 Ă  18 ans : 15 milligrammes
  • Adolescentes enceintes : 27 milligrammes
  • Allaitement maternel des adolescentes : 10 milligrammes
  • 19 Ă  50 ans : 18 milligrammes
  • Femmes enceintes : 27 milligrammes
  • Femmes allaitantes : 9 milligrammes
  • 50 ans et plus : 8 milligrammes

Hommes

  • 14 Ă  18 ans : 15 mg
  • 19 ans et plus : 8 mg

Les bienfaits du fer dans l’alimentation

Beneficios del hierro en la alimentaciĂłn

Les aliments sont une source saine de fer, et ils se distinguent par le fait qu’ils fournissent les bonnes quantitĂ©s dont nous avons besoin, sans les excĂšs que nous pouvons atteindre si nous en consommons d’autres façons.

Comme tous les minéraux qui font partie du corps, le fer a des effets bénéfiques qui améliorent votre qualité de vie.

Parmi les avantages de l’apport en fer, on peut citer

  • Il vous aide Ă  vous endormir et Ă  Ă©viter l’insomnie.
  • Permet une croissance rapide des ongles et des cheveux.
  • Sa consommation permet de prĂ©venir des maladies telles que l’anĂ©mie.
  • Renforce le dĂ©veloppement de la concentration, des aptitudes mentales et de l’apprentissage rapide.
  • RĂ©duit la gĂȘne causĂ©e par les menstruations.
  • Il renforce les voies respiratoires et le systĂšme immunitaire.
  • Elle participe Ă  la synthĂšse de l’ADN.
  • Il transporte l’oxygĂšne et le dioxyde de carbone dans le sang.

Contre-indications à la consommation d’aliments riches en fer

Contraindicaciones de ingerir alimentos ricos en hierro

Lorsqu’on mange, il est important de consommer autant de produits que nĂ©cessaire, ni plus ni moins.

Un faible apport en fer entraĂźne une anĂ©mie ferriprive et un apport excessif en fer a Ă©galement des consĂ©quences qui peuvent ĂȘtre traitĂ©es, mais qui peuvent ĂȘtre graves si elles ne sont pas traitĂ©es.

Une lĂ©gĂšre consĂ©quence de la surconsommation de fer est qu’elle provoque constipation, vomissements et malaises gastriques.

Lorsque l’excĂšs de fer augmente, il provoque une dĂ©faillance des organes qui, si elle n’est pas traitĂ©e, peut devenir irrĂ©versible.

Il est Ă©galement possible d’avoir un excĂšs de fer dans l’organisme en raison d’une maladie hĂ©rĂ©ditaire appelĂ©e hĂ©mochromatose, qui affecte le fonctionnement de certains organes comme le foie.

Dans les deux cas, nous connaissons le taux de fer dans l’organisme en effectuant un test sanguin dans lequel une attention particuliĂšre sera portĂ©e Ă  la ferritine.

En fonction des donnĂ©es figurant dans l’analyse de l’échantillon de sang, le mĂ©decin prescrira le traitement et le rĂ©gime Ă  suivre.

Comment puis-je savoir si mon taux de fer est faible ?

ÂżCĂłmo saber si tengo bajos los niveles de hierro?

Pour savoir si vous avez un faible apport en fer, l’idĂ©al est de consulter un spĂ©cialiste qui vous prescrira un test sanguin pour connaĂźtre l’état de vos valeurs.

En gĂ©nĂ©ral, si vous n’absorbez pas une quantitĂ© suffisante de fer, vous pouvez dĂ©velopper une anĂ©mie ferriprive ou une anĂ©mie ferriprive.

Voici certains des symptĂŽmes que vous devez prendre en compte pour aider un mĂ©decin Ă  suspecter ce type d’anĂ©mie

  • Chute de cheveux.
  • Fatigue sans activitĂ© physique prĂ©alable.
  • NausĂ©es et vertiges
  • Une humeur injustifiĂ©e
  • Mauvaise performance dans les tĂąches quotidiennes.
  • La pĂąleur Ă  l’intĂ©rieur des paupiĂšres.
  • Des bourdonnements dans les oreilles.

La plupart de ces symptĂŽmes se produisent parce que – en cas de manque de fer dans l’organisme – la production d’hĂ©moglobine et de myoglobine, qui sont nĂ©cessaires Ă  l’oxygĂ©nation de l’organisme, est affectĂ©e.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *